Warrior: sortie DVD et Blu-Ray le 17 janvier

Posté le 25 janvier 2012 par JB Globe-MMA

Dans Cinéma/DVD/Blu-ray

L’un des meilleurs films sur le MMA: Warrior, vient de sortir en DVD et Blu-Ray. Découvrez ce film dans cette article au travers de plusieurs anecdotes ainsi que mon avis après l’avoir vu ce week-end…

Date de sortie cinéma: 14 septembre 2011
Date de sortie DVD/Blu Ray: 17 janvier 2012
Distributeur: Metropolitan FilmExport
Réalisateur: Gavin O’Connor
Acteurs: Bryan Callen, Denzel Whitaker, Frank Grillo, Jennifer Morrison, Joel Edgerton, Kevin Dunn, Nick Nolte, Tom Hardy
Genre: Action, Drame

24,99 € sur la Fnac pour l’édition spéciale avec un Livret inédit de 24 pages.

Synopsys du film:

Ancien Marine brisé, Tommy Conlon (Tom Hardy) retourne chez lui à Pittsburgh et demande à son père (Nick Nolte) de le préparer pour un tournoi de MMA, le Sparta, qui lui permettrait de gagner une fortune. Personne ne sait ce qu’il espère faire de cet argent. Le propre frère de Tommy, Brendan (Joel Edgerton), décide lui aussi de s’engager dans la compétition pour essayer de sauver sa famille qui rencontre des difficultés financières. Entre les deux frères, les années n’ont pas adouci les rancœurs.
Immanquablement, les routes de Tommy et de Brendan vont bientôt se croiser. Au-delà de l’affrontement qui s’annonce, pour chacun, quelle que soit la cause qu’ils défendent, il n’est pas seulement question de remporter un prix, mais de mener le combat d’une vie…

Warrior se distingue des autres films très médiocres sur le MMA de par son casting comprenant de bons acteurs, plutôt charismatiques : Joel EdgertonTom Hardy et Nick Nolte, son scénario : un drame psychologique mis en scène par une belle réalisation. Le réalisateur Gavin O’Connor, n’enchaine pas les scènes d’actions toutes les 2 minutes, il alterne bien entre les phases de dialogues et les combats. Le jeu d’acteurs est vraiment top! Les deux comédiens principaux se sont très bien impliqués dans leurs rôles : d’un point de vue des émotions et d’un point de vue de la préparation physique (ils ont été entrainés par Greg Jackson, qui a reçu trois World MMA Awards et a été classé 8e dans la liste des hommes les plus puissants du MMA par Fight ! Magazine). Ce film n’est pas uniquement destiné aux amateurs de MMA, il touche un plus grand public.

On peut en outre apercevoir dans le film quelques noms du MMA comme Rashad Evans, Nate Marquardt et Anthony Johnson ce qui donne encore plus de crédibilité à l’univers je trouve. J’ai été agréablement surpris de voir dans ce film, le combattant brésilien Roan « Jucao » Carneiro qui était mon professeur de Grappling et de JJB à la Brazilian Top Team à Ivry s/ Seine en 2005 (aaahhhh la bonne époque) !!!!!

J’ai sélectionné pour vous quelques anecdotes sur ce film trouvées sur Allociné :

Fighter/Warrior : match nul

A l’origine, Lionsgate avait prévu de sortir le film en 2010, ce qui aurait coïncidé avec la sortie d’un autre film sur le même thème : Fighter de David O. Russell. La compagnie de production a finalement refusé de combattre sur le ring du box-office, et repoussé la sortie du long-métrage de Gavin O’Connor à l’année suivante. Etant donné les éloges et le succès qui ont accueilli le premier film (récipiendaire de deux Oscars et un Golden Globe), nul doute que ce choix fut le bon.

Un duel très shakespearien

Le duel qui oppose les deux frères à quelque chose de très universel. Mais pour que le message du film agisse pleinement sur le spectateur, il était important de ne pas privilégier un des frères. « Tommy et Brendan se battent tous les deux pour quelque chose d’important, on a donc envie que les deux gagnent. La vraie victoire de Tommy, c’est la défaite. Il a besoin d’être détruit par les propres mains de son frère pour renaître. Cette situation a quelque chose de biblique, de shakespearien, mais raconté dans un contexte moderne », commente Gavin O’Connor.

Beaucoup de technique, un peu de muscle

Joel Edgerton a pris neuf kilos de muscles, mais son style de combat ne nécessitait pas une masse musculaire impressionnante. J.J Perry explique : « Brendan est plus un technicien que son adversaire. Il utilise le jiu-jitsu et des techniques complexes, c’est un outsider qui surgi de nulle part. » Joel Edgerton décrit son entraînement comme « une expérience physique, mais aussi mentale et émotionnelle ».

13kg de muscles

L’entraînement de Tom Hardy s’est concentré sur la musculation dans le but de gagner près de treize kilos de muscles. À l’inverse de Joel Edgerton, Tom Hardy n’avait aucune expérience sportive. Né dans une famille aisée, il est le premier à admettre qu’avant Warrior, il ne connaissait rien au sport de combat. Son entraînement quotidien consistait en deux heures de boxe suivies par deux heures de kickboxing et de Muai Thai, deux heures de chorégraphie et deux heures de musculation.

Un vrai combat

Malgré quelques concessions, dont faire porter aux acteurs des gants avec un rembourrage plus dense, et installer dans la cage un tapis monté sur ressorts pour mieux absorber les chocs, les deux acteurs ont évolué dans un environnement de tournage très éprouvant. Ils ont affronté de vrais combattants. Koba, le champion de lutte russe qui est censé gagner le Sparta, est joué par le champion de lutte olympique et héros de Pittsburgh Kurt Angle. Le défi n’était donc pas seulement d’entraîner les deux acteurs principaux à se battre comme de vrais champions de MMA, mais aussi d’entraîner de vrais combattants à se battre comme au cinéma, c’est-à-dire sans porter les coups. Malgré tous ses efforts, certains coups ont atteint leur but, entraînant plusieurs blessures, dont une déchirure de ligament, un pied cassé et une côté fêlée pour Tom Hardy, et une blessure sérieuse au ligament collatéral médial du genou droit de Joel Edgerton.

Arbitre

Les combats du film ont été arbitrés par Josh Rosenthal, un des arbitres les plus respectés du MMA. Passionné de sport de combats en tout genre, il est ceinture marron de jiu-jitsu. Durant sa carrière, il a arbitré plus de 2000 combats.

Une matière très dense

Gavin O’Connor n’a pas lésiné sur les scènes de combat puisque le tournage des scènes a duré six semaines consécutives durant lesquelles les cinéastes ont filmé plus de deux cents heures d’images sur le ring et autour.

Noir c’est noir

Pour créer une ambiance très sombre et réaliste, Gavin O’Connor a travaillé en étroite collaboration avec le directeur de la photographie Masanobu Takayanagi. Ce dernier a beaucoup appris sur le street-fight pour préparer le tournage, et a mis au point avec le réalisateur un style spécifique reposant sur l’utilisation de plusieurs caméras, d’objectifs longue focale et d’images filmées caméra à l’épaule grâce auxquelles les cinéastes ont obtenu la proximité et le réalisme recherchés.

Réalisateur du documentaire « The Smashing Machine »

Outre un amour pour le sport qu’il avait déjà prouvé en réalisant Miracle en 2004, Gavin O’Connor avait à son actif un autre fait d’armes qui lui conférait une crédibilité toute particulière pour réaliser Warrior. En effet, le cinéaste s’était déjà penché sur le milieu des arts martiaux mixtes (ou MMA) à l’occasion de la réalisation d’un documentaire, « The Smashing Machine : The Life and Times of Mark Kerr », en 2003. »

En conclusion, j’ai passé un bon moment à regarder ce film, un poil long je trouve tout de même : 2h20 (2h aurait suffit je pense). Mais les acteurs jouent très bien, le scénario est là et on est tenu en haleine jusqu’à la fin du tournoi ! Pour passer un bon moment ou bien pour étoffer votre « MMA Culture » je vous recommande avec plaisir ce bon film de Gavin O’Connor !!

 Bande Annonce:

Behind the scenes:

Nick Nolte nominé aux Oscars :

L’Académie des arts et sciences du cinéma a annoncé les nominés aux Oscars de cette année. La cérémonie sera présentée par Billy Crystal pour la 9ème fois! Parmi les nominés on retrouve (avec plaisir) Nick Nolte nominé pour l’Oscar du Meilleur acteur dans un second rôle pour sa performance dans « Warrior ». Pour rappel, le nominé de 70 ans,  joue Paddy Conlon, un ancien alcoolique, boxeur et père des deux frères combattants dans ce film. Cette nomination n’a manifestement pas fait l’unanimité… En attendant les résultats…

 video platformvideo managementvideo solutionsvideo player

Articles similaires

Comments

Commentaires

Fondateur/éditeur de Globe-MMA.com

Commentaires (2)

  1. Moi aussi vu le film! C’est un bon film mais perso j’étais un peu déçu de la fin. Beaucoup de longueur et il se termine d’un coup net! Le père, personnage principal du film est complètement oublié à la fin. Mise à part ça, le film était sympa, bien réalisé et le casting très bon! Espérons que cela ouvrira la voie de beaucoup d’autres films sur le MMA!

Comments are closed.