Reportage photos UFC On Fuel TV 2 Stockholm – Partie 2/2

Posté le 17 avril 2012 par Laura

Dans Reportages

Le Jour-J de l’UFC est enfin arrivé ! De nombreuses aventures m’attendent encore…

08H30 : mon réveil sonne. Je l’éteins mais je me rendors…

09H15 : je me réveille en sursaut, je regarde l’heure, je suis en retard pour la séance de dédicaces prévue à 10H00 dans une boutique de MMA situé à côté de l’Ericsson Globe Arena. J’ouvre le rideau. Les quelques flocons de la veille se sont transformés en une épaisse couche de neige. Je me prépare rapidement et décolle de l’hôtel en skis de fond et raquettes 😉

10H00 : j’arrive finalement à la boutique JABB pile à l’heure pour le début de la séance de dédicaces.  Une queue à n’en plus finir à l’extérieur de la boutique. Une centaine de fans attendent dans le froid et sous la neige.

Je rentre dans la boutique, au fond, j’aperçois quatre tables où sont assis Jake Shields, Cheick Kongo, BJ Penn et Tito Ortiz. Il n’y a encore personne dans la boutique. Ils discutent entre eux. Je fais quelques photos et je vais les voir pour les saluer et me présenter. Il y a une très forte concentration de champions au m2 dans cette boutique !

10H10 : les 1ers fans entrent dans la boutique et font la queue pour obtenir une dédicace et une photo avec chacun des combattants.

Pendant ce temps, je fais la connaissance du manager de BJ Penn qui m’explique que lui et BJ sont arrivés à Stockholm depuis peu et qu’ils sont complétement shootés par le décalage horaire.  Effectivement, BJ Penn était complètement dans le gaz ! On pouvait faire ce qu’on voulait de lui, il acquiesçait pour tout en répétant :

« Hello Sir », « Yes Sir », « Ok Sir »…

J’aurais dû lui demander de me signer un gros chèque 😉

Tito Ortiz, quand à lui, m’a fait trop rire en jouant le bon représentant de sa marque. !! Je cite :

« N’hésitez pas à acheter les nouveaux t-shirts Punishment comme ça je  vous les dédicace !! Par contre, je ne signe pas les Tapout car ce sont mes concurrents ! »

Quel sacré vendeur !!

Ensuite le manager de BJ signale à Tito qu’il y a aussi dans la boutique son short qu’il a porté lors de son dernier combat (le blanc et rouge avec les flammes). Il remet le couvert avec une bonne promo :

« Venez aussi acheter mon short de mon dernier combat !! »

Bizarrement personne ne réagissait. J’ai donc décidé de soutenir sa cause en étant le 1er à acheter son short et à me le faire dédicacer. Et là, j’ai eu le droit à une ovation de sa part dans la salle. Trop fort Tito !!

Peu de temps après, j’ai fait la connaissance de Thomas, un fan français ayant fait le déplacement en Suède pour l’événement. Il connaissait Globe-MMA. Nous avons eu plaisir à échanger ensemble.

J’ai ensuite discuté avec l’un du personnel de la boutique. On parle de la pratique du MMA . Il se présente, Per Eklund, le 1er combattant à avoir battu David Baron !! Il m’expliquait que David était un dur à cuire et qu’il ne se fatiguait jamais. Il est également professeur dans une académie à Stockholm. Il m’informe que le prochain combattant que David va rencontrer au Cage Warrior est son ami. A ce propos, je publierai prochainement une interview que j’ai planifié avec David Baron.

Karaté Bushido était également sur place pour recueillir quelques images. Je vous laisse découvrir ce montage video que je trouve réussi :

12H00 : la séance de dédicaces se termine. Malheureusement, tout le monde n’a pas pu passer.

Je n’ai plus rien de prévu pour l’après-midi. La presse est convié à 17H00 à la porte n°3 de l’Arena pour retirer le badge de la soirée. Je décide donc de rentrer à l’hôtel pour me reposer afin d’être en pleine forme pour la grosse soirée qui m’attendait !

En rentrant à l’hôtel, je passe par hasard devant une boutique de MMA à l’angle d’une rue où sont stationnés deux 4×4 Volvo Tapout.

Des centaines de fans sont dans la boutique. Je vois des affiches : il s’agit d’une séance de dédicaces Tapout avec les deux fondateurs de la marque. J’apprends que quelques jours auparavant, Tito Ortiz et Arianny étaient également en séance de dédicaces.

 J’arrive à l’hôtel pour me reposer.

16H30 : je pars de l’hôtel en direction de l’Ericsson Globe Arena.

17H00 : j’arrive à l’Arena. L’ambiance a changé depuis hier. Il y a beaucoup de vie et de l’ambiance. On sent que l’événement approche et que les suédois sont là pour supporter leurs combattants.

J’arrive devant la porte 3 et je fais la queue avec les autres journalistes européens. C’est à mon tour, je m’annonce et l’on me remet mon beau badge presse UFC avec : ma photo, mon nom et l’inscription Globe-MMA. Je suis trop content et je m’empresse de mettre mon sésame autour du cou.

Je pénètre dans les couloirs de l’Arena. C’est alors qu’on m’indique qu’il faut que je me rende en salle de presse. Il y a beaucoup de vie dans les couloirs. Tout le monde est là : les fans, les journalistes. Certains discutent, d’autres boivent des bières et les autres font des achats aux stands UFC…

J’arrive en salle de presse où il y avait un buffet. Je grignote un bout avant la soirée. J’ai qu’une hâte c’est de voir l’Octogone et que le show commence !!

18H00 : je rentre dans un labyrinthe de couloirs pour me diriger vers la salle de l’Arena. Je monte quelques marches et là se dresse devant moi… l’Octogone ! La salle est immense avec ses gradins rouges (un petit air de Bercy). C’est la 1ère fois que je la découvre en entier avec l’Octogone.

Je descends les escaliers pour m’approcher de l’Octogone et de la zone réservée à la presse. Les places sont numérotées et je cherche ma place : rang C place numéro 13. Wouah, je me rends compte qu’il s’agit du 3ème rang en partant de l’Octogone. Le nombre 13 me porte vraiment chance !

Les trois premiers rangs réservés à la presse comportent des tables où l’on peut travailler directement sur son ordinateur pour prendre des notes, publier en live les résultats… Il y avait sur les tables pour chacun un dossier de presse de la soirée. Malheureusement, il est strictement interdit de prendre des photos car il faut une accréditation spéciale.

Je m’installe à ma place et sors mes affaires. Sont assis à côté de moi : à ma gauche une journaliste d’un magazine suédois et à ma droite deux journalistes internet d’un site de MMA scandinave, MMA Viking.

La salle est remplie à son comble, il commence à y avoir un peu d’ambiance.

18H45 : en attendant que le show commence, sur les 5 grands écrans que comporte la salle, sont diffusés des trailers : Jones vs Evans (main event de la soirée qui aura lieu le week-end prochain) et de belles publicités pour Tapout et Affliction.

18H50 : le show commence !!

Young vs Wisely
Toutes les lumières s’éteignent, une vidéo de présentation de Jason Young et de Eric Wisely passe sur les écrans. C’est le 1er combat de la carte préliminaire !! Un beau combat de 3 rounds remporté par Jason Young par décision unanime.

Simeon Thoresen vs Besam Youssef
Premier moment fort de la soirée puisque c’est l’affrontement de « deux frères ennemis » : un norvégien, Thoresen, contre un suédois, Youssef. Malheureusement, pour le public suédois, c’est Thoresen qui s’impose pour sa première participation à l’UFC par une rear naked choke au 2ème round.

Yoislandy Izquierdo vs. Reza Madadi
Très très grosse ambiance lors de l’entrée de Reza Madadi. Il avait déjà reçu une ovation lors de la pesée et avait mis l’ambiance dans la salle en chauffant le public. On avait pu apercevoir de la tension entre les deux hommes pendant le face à face… Finalement, Madadi a eu raison d’Izquierdo en le soumettant au 2nd round par une guillotine. Une première victoire pour les suédois !

Francis Carmont vs. Magnus Cedenblad
Francis est le 1er français à combattre ce soir là. Lors de son entrée, il est suivi par Georges Saint-Pierre et Kristof Midoux. En entend à ce moment là dans la salle la foule scander « GSP, GSP, GSP » qui reste très discret comme lors de la pesée la veille. L’adversaire du jour est Magnus Cedenblad, un combattant suédois qui effectue son 1er combat dans l’Octogone. Ce dernier est bien évidemment porté par la foule et réalise un très bon 1er round, mettant en danger à quelques reprises Francis. Mais cela ne va pas durer longtemps puisqu’il finira par se faire étrangler au 2nd round par une « rear naked choke ». Première victoire française ce soir là ! Que du bonheur pour Francis et sa team et pour nous les supporters français.

 

Cyrille Diabaté vs. Tom DeBlass
Le combat suivant oppose notre combattant français vétéran de l’UFC, Cyrille Diabaté. Il est opposé à Tom DeBlass, un américain qui a un profil de lutteur.  Pour ce combat, « The Snake » est accompagné par Cheick « The Darkness » Kongo qui fut son homme de coin. Le combat dura 3 rounds où Cyrille a pu s’imposer grâce à son striking et son ground and pound avec des frappes précises. Il remporte ce combat par une « Majority decision » dont vous pourrez trouver les résultats de la « score card » ci-dessous.

A ce moment là, je reçois plusieurs textos d’amis qui me disent que pendant la retransmission de son combat sur RTL9, Vincent Parisi le commentateur français de l’UFC, a parlé de moi en disant, je cite « Jean-Baptiste, judoka, blogueur de Globe-MMA, est en ce moment en train de suivre l’événement en Suède » !!!  Génial !!!! Je suis trop content !! Voici donc l’enregistrement audio « homemade » réalisée par mon pote Jimmy. Un Grand merci à toi ;))

Extrait UFC on Fuel TV 2 annonce de Globe-MMA

Lorsque Cyrille sorti de l’Octogone, je lui fis des gestes avec ma casquette pour exulter ma joie. Il m’aperçois parmi les journalistes et me fait un clin d’œil et un geste de la main. J’ai trouvé ça super sympa de sa part !! Bravo pour ton combat Cyrille !!

Papy Abedi vs. James Head
Papy Abedi arrive comme à son accoutumé avec sa casquette, son cigare et son drapeau congolais. Il est encouragé par le public car il est de nationalité suédoise. Malgré la ferveur de la foule, Abedi s’est incliné par soumission.

La carte préliminaire des combats vient de s’achever. Les lumières s’éteignent et l’on peut voir sur les écrans la traditionnelle vidéo noir et blanc des combattants avec le générique de Fuel TV 2.

Pickett vs Page
Un très beau combat avec beaucoup d’intensité. Pickett s’impose par une rear naked choke au 2nd round.

Johnson vs Maguire
Maguire, pratiquant de GJJ, comprenez « Gypsy Jiu-Jitsu » gagne par soumission sur une clé de bras face à l’ancien du TUF USA vs UK, DaMarques Johnson. Maguire porte pour ce combat un short blanc avec une ceinture de jiu-jitsu rose car il se revendique avec humour de ce niveau en GJJ. En effet,  il dit ne connaître que 3 prises au sol tout au plus et qu’il a mis que 2 ou 3 fois un Gi dans sa vie !! Ce n’est pas trop son truc…

Siver vs Nunes
Une très belle guerre entre les deux hommes. Siver, comme a son habitude était très compact avec une garde fermée. On a pu voir de beaux échanges entre les deux hommes. Victoire par décision unanime.

Thiago vs Bahadurzada
Paulo Thiago, combattant du BOPE, corps d’élite de la police dans les favelas à Rio, rencontra Bahadurzada. On a pu assister à un KO expéditif de Bahadurzada grâce à son crochet du droit au bout d’une vingtaine de seconde. Incroyable !!! Thiago tombe de face sur le sol inconscient.

Stann vs Sakara
Le co-main event de la soirée opposant Stann à Sakara pour son retour à l’UFC depuis 2 ans d’absence pour blessures. Le combat commence assez fort avec de sacrés échanges de coups. Mais c’est Stann qui aura le dernier mot à la fin du Round 1 en mettant TKO Sakara en ground and pound.

Gustafsson vs Silva
Le main event de la soirée et le combat le plus attendu des supporters suédois. Ce combat se déroule exceptionnelement sur 3 rounds car la législation suédoise interdit les combats de MMA de plus de 3 rounds.

D’un côté, Gustafsson, grande « star » en Suède qui se doit de gagner dans son pays. De l’autre, Thiago Silva qui signe son retour à l’UFC après 1 an de suspension. Pendant les différentes interviews et conférences de presse, Silva nous annonçait qu’il avait « très faim » et qu’il était comme un lion dans une cage (en plus souvenez-vous je l’avais énervé la veille alors imaginez…) !!!

Silva entre le premier dans l’Octogone, c’est sûr qu’il n’a pas reçu un accueil très amical, mais le public est resté tout de même assez fair play.  Arrivé dans la cage, le brésilien commence à faire des allers retours dans la cage, il est impatient de combattre. On sent qu’il monte très rapidement en pression.

Puis, c’est au tour d’Alexander Gustafsson, l’enfant chéri du pays. Les lumières s’éteignent, laissant apparaître dans le public des centaines de lumières de téléphones portables. MAGNIFIQUE ! L’Octogone est illuminé de lumières bleues et jaunes aux couleurs du drapeau suédois. Le public scande son nom : « ALEX, ALEX, ALEX !!!

Gustafsson est chez lui, dans son pays, soutenu par tout un peuple, c’est incroyable.

Les deux combattants sont à présents prêts dans l’Octogone pour l’affrontement que tout le monde attend. Le combat commence. Le brésilien essaye d’accélérer les échanges en tentant de déborder le suédois mais en vain. Gustafsson garde la distance tout au long du combat grâce à son très bon jeu de jambes et à sa rapidité de frappe.

A quelques reprises pendant le combat, le public se met à crier « SLA HAN PA KAFTEN », « Frappes le au visage », une ambiance de folie !

Silva tente à plusieurs reprise le Brawl mais Gustafsson ne se laisse pas prendre au piège. Il réussit donc à mettre en déroute le brésilien pendant ces 3 rounds en remportant ce combat par décision unanime.

J’ai vraiment vibré avec le public pendant ce combat, c’était incroyable. D’ailleurs, je vous propose d’écouter un petit enregistrement audio que j’ai réalisé pendant ce combat pour que vous puissiez revivre avec moi l’ambiance qu’il y avait dans l’Arena au moment où Bruce Buffer annonce les résultats. Vous allez voir, c’est énorme !

Gustafsson vs Silva UFC on Fuel TV 2 (1)

A ce propos, Dana White a dit que l’ambiance de cette soirée en Suède s’inscrivait dans le top 3 à l’étranger.

Cette soirée était fantastique. On a eu de belles soumissions, des KO dont un spectaculaire et un main event qui a tenu toutes ses promesses. Je me suis régalé !!!

Une fois les combats terminés, les journalistes se sont précipités pour prendre une bonne place en conférence de presse d’après-combat. Moi, je traine un peu pour faire quelques photos de la salle et qui sait faire d’agréables rencontres.

Et j’ai bien fait de rester…

Je vois un homme au loin qui se prenait en photo avec quelques personnes. Costume noir, crâne rasé, pas de doute c’est Dana White.

Pour ce voyage en Suède, j’ai acheté des petites Tours Eiffel à offrir. Je me dirige donc vers le Président de l’UFC et lui offre la petite Tour Eiffel. Ca l’a beaucoup amusé (la photo ci-après en témoigne). J’en profite pour lui glisser « que la prochaine étape est l’UFC à Paris ». Il a esquissé un sourire.

Après ce moment de bonheur, je file direction la conférence de presse post-fight. J’arrive dans la pièce qui était déjà pleine de journalistes. Il reste quelques places au fond devant les caméras. Je m’installe, je prends quelques photos et écoute les questions posées à Dana White et aux combattants présents à la conférence dont : Maguire, Pickett, Gustafsson, Silva, Madadi.

Le micro passe de mains en mains entre les journalistes en provenance de différents pays, je m’aperçois que je suis le seul français. Le micro fini par arriver à un journaliste devant moi qui a prit la parole. A ce moment précis, la conférence de presse touchant presque à sa fin, je me suis dit que je me devais de poser absolument une question même si j’avais pas mal le trac. Ni une ni deux, je fais signe de ma volonté de poser une question. GROS brainstorming de 30 secondes… vite vite vite une question. Je finis par en trouver une pour…Dana White !!

C’est à mon tour. On m’emmène le micro. Mon coeur bat à fond. Je prends le micro logotypé « UFC » et me lève pour poser ma question :

« Une question pour Dana pour Globe-MMA. The Ultimate Fighter Brésil est un succès, en Europe nous avons beaucoup de talents, à quand un The Ultimate Fighter Europe ? »

Tout ça dans un anglais hésitant, avec un micro qui ne fonctionnait pas et un trac de malade !!!

Dana White, me demande de répéter la fin de la question qu’il n’a pas bien entendu à cause du micro. Je répète ma question et il me répond qu’effectivement ça viendra mais que pour l’instant il était sur pleins d’autres projets de « The Ultimate Fighter » : Inde, Philippines, UK vs Australie notamment, mais qu’il n’excluait pas cette idée.

Une fois la réponse donnée, c’était pour moi un grand soulagement et surtout un grand moment de fierté (le vrai coq gaulois, quoi 🙂 ).

Voici la vidéo, j’interviens à partir de la minute 29:00 :

Puis, peu après la conférence se termine. Les Fighters quittent la salle. Dana White est encore là et répond encore à quelques questions, où il aborde dans cet extrait que j’ai filmé la question du dopage dans le MMA:

Après cette vidéo, je quitte la salle et croise Eric Del Fierro, le coach d’Alliance MMA à San Diego (la Team de Dominick Cruz, Phil Davis, Alexander Gustafsson…) avec qui je discute un peu.

Après cette soirée riche en émotions, il est temps pour moi de partir. Dans les couloirs, tout le monde est en train de ranger. C’est drôle de voir les backstages ! Quelle organisation : des kms de câbles, des caisses, du matériel à n’en plus finir, des camions…

Je sors de l’Arena et je fais un bout de chemin jusqu’au métro avec mes deux voisins de table de MMA Viking et un webmaster d’un site de MMA finlandais.

Je vois pour la dernière fois la Globe Arena toute illuminée de rose :

J’ai rencontré beaucoup de personnes de différents pays, des fans et des journalistes. Le MMA est un sport international !! C’est fantastique de partager cette passion qui n’a pas de frontières !

03H00 : je suis à l’hôtel et m’apprête à me coucher. Que de belles images dans ma tête et de bons moments passés ! J’ai vécu un rêve éveillé. Il est temps pour moi maintenant de dormir.

Tous les mois des cadeaux à gagner! Aimez la page Globe-MMA sur Facebook !!

Articles similaires

Comments

Commentaires

Rédactrice pour Globe-MMA. Mes combattants préférés sont Ronda Rousey (of course) et Fabricio Werdum.

Commentaires (21)

  1. Bonjour c’est Thomas (rencontré à Jabb ^^ )
    J’ai lu ton blog avec beaucoup d’attention, tes articles sont vraiment intéressants et réfletent pas mal ce que j’ai pu ressentir sur place !
    En tout cas, j’ai été ravi de découvrir ce site et d’avoir pu faire ta connaissance !

    • Salut Thomas ! Ça m’a fait très plaisir de te rencontrer :))) On a passé de bons moments en Suède ! j’ai vu tes photos sur FB, elles sont très belles !!
      On aura peut l’occasion de se revoir sur Paris et sur le blog !! A bientot 😉

  2. quelle belle aventure!!!!
    merci a toi pou avoir partageravec autant de précision cet evenment,tu as réaliser un travail de fou!!!
    bravo et respect a globe mma!!!

Comments are closed.