Interview David Baron

Posté le 27 avril 2012 par JB Globe-MMA

Dans Interviews

Rencontre avec David Baron à l’occasion de la sortie de son livre « Les Fondamentaux du MMA » et de son prochain combat en mai au Cage Warriors…

Voici tout d’abord une petite interview vidéo de David Baron. Merci à l’équipe d’Eden Face pour la vidéo et le montage. Du bon boulot !

Voici l’interview complète que j’ai réalisé avec David à l’aide de mon dictaphone:

Comment est née l’idée de ton livre « Les fondamentaux du MMA »?

Au départ, au moment ou je faisais du judo, je me suis rendu compte que j’avais toujours une technique qui me plaisait mais que j’oubliais au fur et à mesure d’en apprendre de nouvelles. Du coup, j’ai commencé à noter mes techniques sur papier pour ne plus les oublier! Quand je me suis mis au MMA, j’ai continué à faire de même ce qui m’a permit d’avoir aujourd’hui un éventail de techniques plutôt correcte.

J’ai conseillé à tous mes élèves d’en faire de même, mais un seul est venu avec son cahier et il avait oublié son crayon (rires). C’est comme ça que j’ai voulu créer ce bouquin. Toutes mes fiches étaient prêtes. J’avais envie de me lancer dans la création de ce livre mais je ne savais pas trop comment. Jusqu’au jour où Bruno Amiet m’a démarché en me disant qu’il n’y avait pas de livre sur le MMA en France et qu’il fallait en sortir un. Pour lui, j’étais l’un des mieux placés pour le faire. Ça tombait bien car mes fiches n’attendaient juste qu’à être reliées et c’est comme ça que tout a commencé.

Combien de temps a-t-il fallu pour que le projet aboutisse?

Entre le jour de notre premier rdv avec Bruno, Mathieu et Christophe, jusqu’au jour de la sortie, il a fallu compter un an. Tout en sachant que le projet avait déjà débuté avec Bruno et les Editions Amphora un an auparavant.

A qui s’adresse cet ouvrage ? Débutants ou confirmés?

Je pense qu’il est ouvert à tout le monde. Ce sont les bases du MMA. On est toujours obligé de revenir dessus. Moi même je reviens tout le temps sur mes fiches techniques. C’est comme quand on se prépare pour un contrôle, tu revois les chapitres que tu as déjà appris pour les avoir en tête. C’est pareil pour les techniques de MMA, même si tu connais toutes les techniques par cœur, tu as besoin de te les remémorer sans cesse.
Il y a des détails techniques pour les débutants mais il y aussi des points clés pour tous les niveaux de pratiquants.

Tu as commencé par le Judo? Pendant combien de temps? Quel niveau?

J’ai commencé à l’âge de 7-8 ans jusqu’à 27 ans. J’avais un niveau régional. J’arrivais souvent aux IDF où je finissais régulièrement 5ème en – de 73 kgs.

Après le Judo, es-tu passé directement au MMA?

Parallèlement au Judo, je faisais un peu de Boxe Française. J’avais aussi essayé le Karaté mais je n’ai pas vraiment accroché car on me faisait faire beaucoup de katas et pas assez de combat…

Tu sors un livre, tu enseignes au Kajyn et tu fais des compétitions. Comment arrives-tu a être sur tous les fronts?

Le livre je l’avais attaqué avant de commencer d’enseigner au Kajyn. Ensuite, l’entrainement et les cours, je m’entraine en même temps que mes élèves. Je fais une partie technique, en corrigeant mes élèves lorsque je vois des erreurs. Après, on fait une partie répétitive de techniques tous ensemble. Enfin, je fais des sparrings avec mes élèves qui pour certains d’entre eux sont compétiteurs.

Gardes-tu un beau souvenir de ton dernier combat au Cage Warriors?

Oui, c’était mon combat contre Dan Hardy. J’ai pas envie de dire que c’est l’un des meilleurs combat de ma carrière mais c’est surtout celui qui m’a permit de me faire connaitre auprès du public français. Ce qui a été extraordinaire dans ce combat c’est qu’on voit tout l’éventail technique que je possède ainsi que les capacités extraordinaires de Dan Hardy à sortir de toutes les situations. On voit qu’à force de travail même si j’étais fatigué et que j’ai pris des coups, en y croyant jusqu’au bout, j’ai réussi à finir avec ce triangle!

Tu affrontes prochainement un combattant suédois, Diego Gonzalez, as-tu des infos sur lui?

J’ai juste vu quelque uns de ses combats. Il a rencontré Dan Hardy plusieurs fois… Première fois, il gagne par soumission (en fait le résultat a été transformé en No Contest…) et la deuxième fois il se prend un KO. Ayant Dan Hardy comme référence, je me dis que c’est un gars costaud, il a réussi à le soumettre la 1ère fois… Donc je m’attends à un combat difficile.

Ton dernier combat était en 2010, peux-tu nous en parler?

Mon dernier combat en 2010 était un combat de reprise et c’était du Pancrace où j’affrontais Gor Harutunian au 100% Fight VIP.

J’avais déjà eu un arrêt d’un an avant ce combat là. A cette époque, j’avais quitté les Pompiers pour le ministère de la Défense donc mon emploi du temps ne me laissait pas de temps pour l’entrainement.Donc j’ai pris un combat car cela me manquait mais le soucis c’est que je m’étais mal préparé.
Au départ je ne devais pas le rencontrer, je devais rencontrer un autre combattant, un vrai -70 kgs. Et là, je me retrouve avec un mec qui fait -80 kgs, qui est descendu en -73kgs pour me rencontrer. Ce combattant très fort et bon lutteur était en pleine bourre et moi qui suis arrivé la fleur au fusil, le combat était très dur. J’ai trouvé que le match nul était juste.

Ca fait donc 2 ans que tu n’as pas fait de compétitions, comment te sens-tu pour ton prochain combat ?

Reprise de la compétition après 3 ans d’arrêt en MMA. J’arrive à me jauger par rapport à mes élèves qui font de la compétition. J’attends de retrouver les combattants de Haute Tension avec qui je vais pouvoir m’entraîner. Ce sont des combattants de niveau international, je vais pouvoir me jauger par rapport à eux.

En prépa physique, je me rapproche de ce que je faisais quand j’étais au top. Donc je m’attends pas à être en dessous de mon niveau d’avant. Pas de grosse pression car ma carrière est plus derrière moi que devant. Quelque soit le résultat, j’ai envie d’y retourner pour savoir où j’en suis. Au club, j’envoie mes élèves en compétitions. Ce serait dommage moi aussi de ne pas y aller alors que je me sens encore en pleine forme. C’est un beau challenge et je suis content de montrer l’exemple à mes élèves.

T’as rencontré et battu de grand noms de ta catégorie, Gomi, Sakurai, Hardy, Miller… Aujourd’hui si tu pouvais choisir un combat, quel adversaire choisirais tu?

J’hésite entre Miller et Gomi car j’ai le sentiment de ne pas m’être exprimé comme je le voulais lors de ces 2 combats. Pour chacun, j’avais choisi des stratégies au lieu de combattre comme je sais le faire. Je m’étais donné des objectifs alors que je ne pense pas qu’il faille adapter son style de combat en fonction de l’adversaire mais plutôt d’imposer le lui imposer son style. Ce sont deux combats que j’aurais aimé refaire pour voir ce que cela donnerait aujourd’hui avec du recul. A l’époque ils étaient plus forts, je n’ai pas réussi à trouver des solutions, le résultat était indiscutable. Aujourd’hui, j’aimerais vraiment voir ce que cela donnerait.

Réintégrer l’UFC fait-il parti de tes objectifs?

Aujourd’hui, cela n’est pas mon objectif principal. Si on me donne une opportunité, je la saisirai. J’ai pas envie de me donner cet objectif pour ne pas risquer d’être déçu après. Je préfère faire un pas après l’autre, on verra la distance que je parcourrai…

Quelle serait ta musique pour ta prochaine entrée?

Je n’arrive jamais à retenir les noms des musique (rires). J’aime bien la techno. Je veux une musique qui commence doucement et qui monte de plus en plus pour exploser à la fin. J’aime bien aussi le thème de Gladiator que j’ai déjà choisi pour quelques unes de mes entrées. J’aime bien aussi la musique de la série TV Game of Thrones.

As tu d’autres projets en MMA ?

Oui, pourquoi pas intégrer une équipe pour aider au développement du MMA en France.

Que signifie le tatouage du tigre dans ton dos?

Plus petit, j’ai eu la chance de jouer avec un bébé tigre dans un cirque. J’aime beaucoup cet animal car il symbolise pour moi beaucoup de choses : la force, la beauté, la souplesse…On retrouve souvent la représentation du Tigre et du Dragon en Asie. J’ai toujours aimé cet animal.

Un dernier mot pour les lecteurs de Globe-MMA? As-tu un conseil à donner aux personnes qui débutent dans le MMA?

Le meilleur conseil que je pourrais donner aux débutants c’est tout d’abord d’être régulier aux entrainements, de travailler tous les domaines et de ne pas négliger la préparation physique. Je sais que beaucoup n’aime pas aller courir mais c’est très important !!

Merci David pour ton accueil et ta sympathie pour cette interview et on sera tous derrière toi pour ton prochain combat au Cage Warriors !!

Tous les mois des cadeaux à gagner! Aimez la page Globe-MMA sur Facebook !!

Articles similaires

Comments

Commentaires

Fondateur/éditeur de Globe-MMA.com

Commentaires (4)

  1. Merci pour cette superbe interview !! Bravo pour la qualité de ton travail ! Tu es tous les jours au rdv avec des post aussi originaux qu’intéressants ! Super boulot, super blog!!!

  2. Super interview,super combattant que ce David Baron(que j’ai vu combattre à Jappy contre Frachey,ambiance et fight énorme!!!)un exemple pour tous,pratiquant ou amateur,un mec simple et humble,merci.
    Et JB,c’est vrai que tu as des gros bras!!!Tu veux pas m’en donner un peu?LOL

Comments are closed.