#UFCRotterdam RESULTS

Posté le 9 mai 2016 par Didier

Dans Non classé

#UFCRotterdam RESULTS

UFC_AHOY

#AHOY20160508_182716

Fightpass Prelims

Ulka Sasaki (19-3-2) gagne par Rear Naked Choke à 3 minutes 31 secondes du 2ème rounds contre Willie Gates (12-7-0)

Après quelques courts échanges le 1er round se limite à un match de lutte greco-romaine. Gates fait tout pour éviter d’être amené au sol en échangeant quelques coups quand il arrive à se relever. Le 1er round se termine par quelques échanges sans conséquences.

Le 2ème round commence de la même manière. Sasaki maîtrise Gates au sol, qui semble essoufflé, pendant plus de la moitié du round avant d’arriver à placer un Rear Naked Choke  à 1 minute et demi de la fin.

Leon Edwards (11-3-0) gagne par décision unanime (30-27) contre Dominic Waters (9-5-0) 

Au 1er round Waters et Edwards se projettent l’un l’autre en début de round. Waters tente un armbar auquel son adversaire échappe. De retour au sol Edwards domine la position jusqu’à monter en pleine garde sur son adversaire. Waters s’accroche à Edwards qui alterne les coups et tentatives de soumissions.

Dès le début du 2ème round Edwards re-projette Waters au sol après un coup de genoux au corps et le maintien au sol jusqu’à ce que l’arbitre les relève après 2 minutes. Après 1 minute d’observation Edwards fait vaciller Waters suite à un jab. Waters casse la distance pour revenir dans le clinch et magnifiquement souplexer Edwards en fin de round.

Au 3ème round Waters met Edwards au sol après 1 minute d’observation. Edwards se relève rapidement et devient beaucoup plus technique en boxe et kickboxing, variant les jab, kick frontaux et genoux. Waters revient au clinch  sans arriver à mettre Edwards au sol se défendant par coups de genoux au corps et sprawls. Le round se termine avec Edwards en side control sur Waters.

Kyoji Horiguchi (17-2-0) gagne par décision unanime (30-26/30-27/30-27) contre Neil Seery (16-12-0)

Après quelque échanges menés par Hiroguchi au 1er round, ce dernier envoie Seery au sol suite à 1 crochet droit. Seery récupère et se relève après une tentative d’armbar. Hiroguchi renvoie Seery au sol avec le même crochet droit qui le réabsorbe et se relève. Hiroguchi projette Seery au sol et arrive à passer la garde après quelques upkicks de son adversaire. Le round se termine après quelques échanges dynamiques suivit d’une marque de respect entre les 2 combattants.

Au 2ème round l’ancien contender ouvre l’arcade droite de Seery après une série de leg kicks et crochets pour ensuite l’amener au sol. De retour debout les 2 combattants se livrent à quelques échanges jusqu’à ce que Hiroguchi replace un crochet droit que Seery encaisse encore une fois. Sous un rythme effréné Hiroguchi alterne les low kicks, crochets et combinaisons jusqu’à amener son adversaire au sol et le maintenir jusqu’à la fin du round.

Le 3ème round commence par une série d’échanges dynamiques se terminant en clinch contre la cage. Après 1 minute Hiroguchi augmente la puissance, le volume et la vitesse mais Seery encaisse toujours aussi bien. A 1 minute 40 secondes de la fin Hiroguchi amène Seery au sol mais sans arriver à l’y maintenir. Il lui assène alors une série de coups de genoux au corps. Le round se termine par une amenée au sol de Seery facilement renversée par son adversaire.

Prelims

Reza Madadi (14-4-0) gagne par TKO contre Yan Cabral (12-3-0) 

Juste quelques échanges, clinches et tentatives de mise au sol des 2 combattants résument les 4 première minutes du 1er round où les 2 combattants échangent les positions de dominance jusqu’à ce que Cabral prenne le dos de Madadi à 30 secondes de la fin et tente un ultime rear naked choke. Madadi se relève à la sonnerie de fin de round.

Après avoir refusé de taper la main de Cabral en signe de respect la foule hue Madadi qui change d’avis et lui offre à son adversaire une accolade acceptée sous les acclamations du public. Les échanges deviennent alors plus rythmés pour retourner ensuite à un clinch d’1 minute séparé ensuite par l’arbitre. Cabral arrive à placer quelques combinaisons effectives en fin de round et à éviter la mise au sol par un genoux au corps.

Après quelques va-et-vients entre les 2 combattants au début du 3ème round, Madadi arrive à placer une combinaison d’uppercuts, crochets et directs mettant Cabral KO debout. Le combat est alors arrêté par l’arbitre à 1 minute et 53 secondes.

Josh Emmett (10-0-0) gagne par décision partagée (29-28/29-28/28-29) contre Jon Tuck (9-3-0)

Echanges dynamiques et puissants dès le début du 1er round entre les 2 combattants. Emmett varie beaucoup ses coups et touche régulièrement.

Au 2ème round Tuck est beaucoup plus hésitant. Emmett alterne les crochets droits au corps et à la tête. Les 2 combattants continuent de s’observer en échangeant quelques coups pendant le reste du round.

Emmett est le plus actif des 2 pendant le 3ème round et touche régulièrement son adversaire avec des combinaisons de crochets et directs au corps et à la tête de Tuck qui accélère à la dernière minute du round mais sans succès. Il arrive en dernière minute à toucher Emmett avec plusieurs kicks tout en le poursuivant autour de la cage.

Magnus Cedenblad (14-4-0) gagne par TKO à 47 secondes du 2ème round contre Garreth McLellan (13-4-0)

Cedenblad utilise toute son envergure pendant le 1er round et enchaîne les kicks, crochets et jabs en mettant la pression sur son adversaire. McLellan semble impuissant face à la taille du suédois.

A peine après 45 secondes du 2ème round Cedenblad assène un high kick droit qui fait vaciller McLellan qui l’avait pourtant paré. Le combat est arrêté par l’arbitre après une série de crochets et directs infligés par le suédois sur le vacillant McLellan.

Rustam Khabilov (19-3-0) gagne par décision unanime (30-27/29-28/29-28) contre Chris Wade (11-2-0) 

1er round axé sur des échanges de kicks entre les 2 combattants avec une rapide tentative d’amenée au sol pendant la première moitié. Khabilov ensuite clinche, amène Wade au sol et l’y maintient pendant presque tout le reste du round.

Après 1 minute d’échanges dans le 2ème round Wade décroche un coupe de pied sauté au visage de Khabilov me mettant brièvement au KO. Wade l’accompagne au sol mais Khabilov reprends ses esprits et domine la position au sol. Wade retourne la situation et échappe à un triangle. A 1 minute de la fin Khabilov se relève et les 2 combattants échangent une série de coups pour ensuite retourner au sol 10 secondes avant la fin suite à une amenée de Khabilov.

Les 2 lutteurs échangent debout au début du 3ème round, Khabilov prennant le dessus et ensuite amène Wade au sol tout en prenant son dos. Khabilov assène Wade de coups au sol pour le replaquer au sol après que celui-ci ai tenté de se relever. Le russe maintien son adversaire au sol jusqu’à la fin du round.

Maincard

P1290872

Karolina Kowalkiewicz (9-0-0) gagne décision unanime (29-28/29-28/30-27) par Heather Jo Clark (7-5-0) 

Clark met la pression dès le début du 1er round et empêche la polonaise d’établir sa distance. Elle réussi à toucher plusieurs fois avec de bonnes frappes au vidage. 1 minute avant la fin Kowalkiewicz prend l’initiative et assène Clark de multiples combinaisons de kicks, coups de poings et coup de pied retourné au corps.

Au 2ème round Kowalkiewicz prend l’initiative et touche Clark plusieurs fois qui essaie de casser la distance et d’amener Kowalkiewicz au sol qui se défend par coups de coude au visage et genoux au corps. Clark amène Kowalkiewicz au sol qui arrive a retourner la situation en plaçant un armbar en fin de round.

Le 3ème round commence de manière plus équitable jusqu’à ce que Kowalkiewicz place un coup de retourné au visage de Clark suivit de plusieurs combinaisons de directs, uppercuts et crochets. Kowalkiewicz prend le dessus des échanges alors que Clark tente, sans succès, d’amener le combat au sol. Kowalkiewicz se déchaîne en fin de round et Clark se retrouve vacillante sur le gong de fin de combat.

Nikita Krylov (20-4-0) gagne par Rear Naked Choke à 3 minutes et 11 secondes du 2ème round contre Francimar Barroso (18-5-0) 

Krylov se rue sur Barroso dès le début du 1er round. Les 2 combattant échangent en boxe de manière conséquente pour se retrouver en clinch. En sortie de clinch les 2 combattants continue d’échanger et toucher. Barroso tente d’amener Krylov au sol mais sans succès. Les 2 combattants continuent d’échanger les combinaisons jusqu’à la fin du round.

Le 2ème round repart de plus belle et finalement Barroso arrive à amener Krylov au sol qui retourne directement la situation et maintien Barroso au sol et lui assénant plusieurs coups. Krylov prend le dos de Barroso et le soumet par rear naked choke.

P1290859

Germaine de Randamie (6-3-0) gagne par TKO (genoux au corps) à 3 minutes 46 secondes du 1er round contre Anna Elmose (3-1-0)

Après quelques échanges en début de 1er round Elmose fait une longue tentative d’amenée au sol. Les 2 combattantes clinchent et après plusieurs coups de genoux au corps envoie un genoux au corps de De Randamie, un dernier stoppe Elmose qui s’écroule au sol.

P1290810

Gunnar Nelson (15-2-1) gagne par Rear Naked Choke à 3 minutes 15 secondes dans le 2ème round contre Albert Tumenov (17-3-0)

Dès le 1er round Tumenov nous montre son kickboxing de haut niveau mais rapidement Nelson amène le combat au sol, passant en garde pleine pendant la majorité du reste du round et assénant Tumenov de coups de coude au visage. Tumenov arrive à se relever en fin de round et échange quelques coup avec son adversaire.

Dans le 2ème round Tumenov réussi à garder sa distance grâce à son jab et ses kicks jusqu’à ce que Nelson l’amène au sol, passe la garde (facilement), prenne le dos et finisse le combat en Rear Naked Choke.

P1290806

Stefan Struve (31-8-0) gagne par TKO à 16 secondes du 1er round contre Antonio Silva (19-9-1)

Pas de commentaires…

P1290945

Alistair Overeem (41-14-0) gagne par TKO à 1 minute 12 secondes du 2ème round contre Andrei Arlovski (25-12-0) 

Après une succession de coups (parés) lancés par Arlovski au début du 1er round, Overeem gère la distance et la pression mise par son adversaire pour ensuite marquer une amenée au sol.

Au 2ème round Overeem devient plus agressif et, suite à un kick puissant au corps d’Arlvoski enchaîne un coup de pied sauté au visage de celui-ci suivit d’un crochet terminant le combat rapidement.

 P1290728

P1290717

P1290692

P1290707

Articles similaires

Comments

Commentaires