Spartan Race Paris 2014 : I did it !

Posté le 22 septembre 2014 par JB Globe-MMA

Dans Événement

Spartan-Race-Paris-2014-résumé
La Spartan Race était de retour en France, le week-end dernier, pour défier les spartiates en herbe que nous sommes ! Retour sur cet évènement auquel je participais pour la première fois…

Spartan Race 2014 (18)

Près de 6000 personnes se sont données rendez-vous samedi dernier à la base de loisir de Jabelines, dans l’est parisien, pour parcourir les 13 kms et les 26 obstacles de cette nouvelle édition de la Spartan Race !

Spartan Race Paris 2014 2 (2)

Grâce aux indications envoyées par les organisateurs par email, c’était facile de se rendre sur les lieux et de s’y garer. Arrivé à la base de loisir de Jablines vers 15h, je suis parti récupérer mon dossard, le 8326, pour un départ prévu à 15h45.

Spartan Race Paris 2014 2 (3) Spartan Race Paris 2014 2 (4)

Il y avait beaucoup d’animations, des stands de nourriture, une boutique « Reebok Spartan » et des jeux concours.

Spartan Race Paris 2014 2 (5) Spartan Race Paris 2014 2 (8) Spartan Race Paris 2014 2 (9)

N’ayant jamais participé à cet évènement ni à d’autres évènements similaires, j’ai voulu me lancer le défi de finir la course ! Je savais que ça allait être difficile mais comme dirait Shakespear ou The Rock : « No Pain, No Gain » !

Spartan Race Paris 2014 2 (1)

Une fois l’heure venue, on nous met dans l’ambiance avec un guitariste spartiate, c’était vraiment marrant !!

Spartan Race 2014 (2)

La vague des « 300 » participants prévue pour 15h45 était enfin prête !

Spartan Race 2014 (7)

Avant d’entamer la course, un petit échauffement « musclé » nous a été réservé pour préparer nos petits muscles à l’effort !

Spartan Race 2014 (8) Spartan Race 2014 (9)

Après une dizaine de minutes d’échauffement, le top départ a été lancé ! C’est parti pour environ 2h de course !

Spartan Race 2014 (11)

Au total, plus d’une vingtaine d’obstacles dont : marcher dans la boue, ramper sous les barbelés, escalader des montagnes de foin, traverser une partie du lac, porter des sacs de sables et des seaux de gravier, lancer un javelot sur une cible, grimper à la corde, franchir des palissades, se suspendre à des échelles de singe, escalader des murs de filet, soulever des pneus de camion, tirer des briques,… Autant dire qu’il y en avait pour tous les goûts !

Spartan Race 2014 (13)Spartan Race 2014 (22)Spartan Race 2014 (23) Spartan Race 2014 (15) Spartan Race 2014 (16)Spartan Race 2014 (2)

On franchit les obstacles un à un sans trop se rendre compte de la distance déjà parcourue.

Spartan Race 2014 (17)

Parfois le plus dur est presque de courir entre les obstacles car 13 km ça fait long pour quelqu’un qui n’aime pas courir !

Spartan Race 2014 (19)

Quand on participe à la Spartan, il faut aimer la boue car on en est quasiment recouvert du début à la fin !!

Spartan Race 2014 (25)Spartan Race Paris 2014 2 (21)Spartan Race Paris 2014 2 (23)

Comme beaucoup de participants, je n’ai pas pu faire le monter à la corde à la fin de la course car elle était trop glissante. A priori, la technique pour y arriver était de prendre du foin dans les mains et d’essayer de grimper. Je n’ai pas voulu me risquer, trop peur d’y laisser une hanche !!

Spartan Race 2014 (26)

J’ai donc du faire les 30 burpees obligatoires en cas d’échec à un obstacle… T_T

Spartan Race 2014 (28)

L’avant-dernier obstacle était une énième palissade à franchir. On a l’impression qu’elle faisait 6m de haut tellement qu’on était crevés (surtout après les 30 burpees !).

Spartan Race 2014 (29)Spartan Race Paris 2014 2 (13)Spartan Race Paris 2014 2 (17) Spartan Race Paris 2014 2 (15) Spartan Race Paris 2014 2 (18)

Pour le dernier obstacle : une rangée de buches en feu, je me suis dit qu’il fallait la franchir comme un spartiate ! Hop !

Spartan Race 2014 (3)Spartan Race 2014 (1)Spartan Race 2014 (9)

Après 2h25 minutes (sans forcer) j’ai pu terminer la course en un seul morceau. Je garderai un super souvenir de cette expérience car tout était bien organisé, les volontaires étaient très sympas, on nous ravitaillait en eau pendant le parcours, les obstacles étaient variés et puis il y avait surtout une très bonne ambiance ! En guise de récompense, on nous offre une jolie médaille ainsi que le t-shirt de l’évènement, de quoi se désaltérer et une banane.

Tout ça m’aurait même donné l’envie de tenter la « beast »* l’année prochaine !

*+20 km avec +26 obstacles

Spartan Race 2014 (30)

Retrouvez les articles de Globe-MMA sur la page Facebook et sur Twitter. Si vous aimez Globe-MMA, aimez la page sur Facebook. Merci !!

Articles similaires

Comments

Commentaires

Fondateur/éditeur de Globe-MMA.com