Invicta FC : l’organisation MMA 100% féminine

Posté le 26 octobre 2013 par Laura

Dans WMMA

Invicta-FC

Zoom sur l’Invicta Figthing Championships (Invicta FC), une organisation de MMA 100% féminine…

Une organisation 100% féminine

L’Invicta FC est une organisation de MMA américaine proposant des combats 100% féminin. L’Invicta FC a pour vocation de développer et étendre le MMA féminin en proposant un maximum de combats dans chaque catégorie et en mettant en lumière des combattantes prometteuses.

Une organisation fondée par 2 femmes

L’Invicta Fighting Championships a été fondé en 2012 par Shanon Knapp (ancienne cadre de l’UFC, Strikeforce, Affliction Entertainment, King of the Cage, World Fighting Alliance, International Fight League) et Janet Martin.

Shannon Knapp

Shannon Knapp

Au moment du rachat du Strikeforce par l’UFC en mars 2011, les combattantes ont manifesté à Shannon Knapp leur crainte quant à leur futur au sein du Strikeforce étant donné que l’UFC ne proposait pas de combat féminin. C’est comme ça que Shannon Knapp a commencé à réfléchir à un moyen de permettre à ces combattantes de continuer à combattre. Elle a ensuite rencontré Janet Martin et ensemble elles ont commencé à rassembler les fonds nécessaires pour donner naissance à leur projet : l’Invicta Fighting Championships.

Invicta, vient du latin qui signifie « invincible et incomparable »

Les deux fondatrices ont choisi ce nom car les termes « invincible » et « incomparable » sont des termes très masculins. Pourtant, en latin, Invicta est un terme féminin. Elles se sont donc dit qu’il s’agissait d’une excellente description du MMA féminin.

Des alliances pour une montée en puissance

Le 1er event de l’Invicta FC s’est tenu le 28 avril 2012 avec en tête d’affiche un combat revanche opposant Marloes Coenen à la combattante française Romy Ruyssen.

Marloes Coenen vs Romy Ruyssen

Marloes Coenen vs Romy Ruyssen

En juin de la même année, l’Invicta FC s’est allié à l’organisation de MMA féminine japonaise, Jewels, pour promouvoir les combats féminins aux Etats-Unis et au Japon.

En septembre 2012, l’Invicta a annoncé une nouvelle alliance stratégique avec la Super Fight League pour que cette dernière propose les meilleures combattantes indiennes à l’Invicta.

5 catégories de poids, 66 combattantes

Atomweight (43kg-47kg) : 15 combattantes
Championne : Michelle Waterson

Strawweight (48 kg-52kg) : 19 combattantes
Championne : Carla Esparza

Flyweight ( 53 kg-56kg) : 8 combattantes
Championne : Barb Honchak

Batamweight (57kg-61kg) : 11 combattantes
Championne : vacant

Featherweight (62 kg-66kg) : 13 combattantes
Championne : Cris Cyborg

Champion-Invicta

6 events, 76 combats

Invicta FC 1 (28 avril 2012) : Coenen vs Ruyssen
Invicta FC 2 (28 juillet 2012) : Baszler vs McMann
Invicta FC 3 (06 octobre 2012) : Penne vs Sugiyama
Invicta FC 4 (05 janvier 2013) : Esparza vs Hyatt
Invicta FC 5 (05 avril 2013) : Penne vs Waterson
Invicta FC 6 (13 juillet 2013) : Coenen vs Cyborg

Je trouve ça super qu’une organisation permette aux femmes de combattre de façon régulière dans plusieurs catégories de poids. Aujourd’hui, l’UFC compte uniquement la catégorie Batamweight et 14 combattantes. L’UFC reste donc inaccessible à énormément de combattantes. C’est donc tout simplement que j’applaudis l’initiative de Shannon Knapp et Janet Martin !

Il faut donner une chance aux femmes de pouvoir se développer dans le MMA et leur permettre de faire de la compétition au niveau mondial. Il faut encourager le développement de l’Invicta.

Je vous encourage donc à jeter un oeil à ces events si ce n’est pas encore le cas ! Et bravo à toutes ces femmes qui se battent (dans tous les sens du terme) pour un sport pas seulement réservé aux hommes !

J’espère que cet article vous a permis de mieux connaitre cette organisation et surtout qu’il vous a poussé à suivre de près ces events et ces combattantes!

A la semaine prochaine pour une nouvelle chronique féminine !

Laura

En bonus, une vidéo de l’Invicta FC 4 :

Articles similaires

Comments

Commentaires

Rédactrice pour Globe-MMA. Mes combattants préférés sont Ronda Rousey (of course) et Fabricio Werdum.